Place de la Concorde

A 5 minutes de marche de l’Hôtel par la rue Royale, la place de la Concorde est la plus grande place parisienne, avec près de 10 hectares.

Elle vous conduit vers la Seine, vers le jardin des Tuileries et ses musées, et vers les Champs Elysées… 

Elle se distingue, en son centre, par l’Obélisque, véritable repère pour les Parisiens, par les édifices classés qui l’encadrent, l’Hôtel de la Marine, à droite, et l’Hôtel de la Monnaie à gauche, qui abrite aujourd’hui l’hôtel de Crillon, par ses deux fontaines monumentales, la Fontaine des Mers et la Fontaine des Fleuves, que l’on doit à l’architecte Jacques-Ignace Hittorf, et par les huit statues qui personnalisent les principales villes de France, les « matrones » vêtues à la grecque et couronnées de tours. Avant leur érection, leur socle servait à loger des fonctionnaires et leur famille…

Créée en 1772, elle s’appelait à l’origine place Louis XV. Depuis, elle a été de multiples fois repensée, réaménagée et renommée. Du point de vue de l'aménagement urbain, c’est la plus importante création du Siècle des Lumières dans la capitale. Elle incarne un moment privilégié dans l'évolution du goût français : celui qui voit, vers le milieu du XVIIIe siècle, la naissance d'un nouveau classicisme dont Ange-Jacques Gabriel, son architecte, et le sculpteur Edmé Bouchardon, sont parmi les pionniers.

Une série d'événements joyeux, tragiques et glorieux, certains d'une grande portée historique, s’y sont déroulés.
C’est là notamment, au moment de la Révolution Française, que le roi Louis XVI et sa femme Marie Antoinette ont été guillotinés.
L’Obélisque de Louxor, qui date de plus de 5000 ans, est un cadeau du Roi d’Egypte à la France en 1831. Depuis 1998, elle est couverte d’un « pyramidion », un capuchon doré qui ponctue sa cime… En se plaçant au centre de la place de la Concorde, près de l’Obélisque, on découvre une perspective époustouflante, avec, dans le même alignement, l’Arc de Triomphe, les Champs Elysées et plus loin l’Arche de la Défense.